Revendication Territoire E.L.I

Enfants de Long Island

New member
Citoyen
14/3/22
1
6
3
Long Island
forms.gle

FLASH INFO : LONG ISLAND TV​

Amis du bon goût Bonjour !

Amis du Désespoir Bonsoir !

Suite aux récents évènements survenus sur notre terrain de jeu et notamment sa capitale Zaros, La direction de l'asile à décidé de rendre public ses agissements ainsi que la zone sous son contrôle.​

En effet après de longues heures à négocier en vain avec les forces de l'ordre, La direction s'est vu poser un ultimatum, laisser périr la population de Zaros sous le joug gris et monotone des Gendarmes, ou bien se battre pour un monde coloré et plein de vie dans nôtre si belle cité, Le mot était donné par le général adverse "Partez, ou nous ne nous reverrons pas en vie".​

Négo.png

La direction de l'asile à donc pris une lourde décision, en dépit des hommes qui s'apprêtaient à mourir, Les patients et leurs familles vivraient dans un endroit paisible tout en jouissant d'une liberté sans pareille.​

Les enfants refusèrent de partir et le siège de Zaros commença.....​



Mdr Léo fait de l'accrobranche.pngLeo is fcking dead.png
Hellcat sol.png
Cadavre GN 1.png

Le combat fût gagné, les militaires étant en déroute, une équipe médicale fût appelé pour soigner les blessés des 2 camps, malheureusement, aucun des blessés n'eut survécu.​

La direction tient à prendre sa part de responsabilité pour le décès de ses enfants, les familles se verront rémunérés à juste titre.​

Le directeur ajouta "Qu'ils soient fiers dans leurs deuils, car ils ne sont pas morts en vain"​

Aujourd'hui, La direction de l'asile est fière de vous annoncer que Zaros, sa presqu'île et ses alentours sont désormais sous sa direction,​

Toutes personnes se présentant à Zaros, pourra se voir attribuer un travail si il le souhaite. Le libre passage est aussi de mise, à condition de respecter les règles de l'asile, et de se plier au contrôle de ses enfants.​

Le directeur a tenu à rajouter "Nos sacrifices paieront et ceux qui refuse de se soumettre à nos règles paieront aussi"​